L'EMOM à bon port à la Perverie

Retour sur les événements survenus à l’EMOM ces derniers mois

Nous voilà à bon port, après avoir essuyé bien des tempêtes.
Profitons de l’accalmie pour revenir sur les derniers mois écoulés…

En mars 2020

A l’annonce du confinement, l’EMOM s’organise pour maintenir dans l’urgence une continuité pédagogique à distance.
Tout au long de ce curieux printemps, la direction multiplie ses sollicitations auprès du  Loquidy pour que les modalités de reprise de nos établissements, les protocoles sanitaires des deux structures soient établis en concertation.

En vain.

Nous élaborons donc notre propre protocole sanitaire en regard des directives du Ministère de la Culture, de l’Education nationale, de la jeunesse et des sports.

Début juin

Lors du déconfinement, le CA et la direction de l’EMOM sont reçus par M Corda, directeur du collège de la Perverie. Celui-ci nous partage le protocole sanitaire de son établissement et nous donne l’autorisation d’y organiser fin juin des réunions parents/élèves/professeurs. Ces réunions ont été salutaires ; elles ont permis aux professeurs de retrouver un contact direct avec leurs élèves.
L’équipe pédagogique et administrative a également pu se réunir pour établir un bilan pédagogique, précieux dans ce contexte troublé.

De fin juin à août

Toujours sans nouvelles de l’administration du Loquidy, la rentrée se prépare. Sur le site du Loquidy, seules la secrétaire et la directrice sont présentes. Dès lors, celles-ci mettent en place dans l’urgence un dispositif d’inscriptions et de réinscriptions en ligne.
Dès le mois de juin, nous transmettons au Loquidy notre planning prévisionnel d’occupation des salles ainsi que nos dates de rentrée :
Réunions de classes des professeurs, du 7 au 10 septembre.
Rentrée  des élèves : lundi 14 septembre

Début septembre

L’administration du Loquidy nous demande de repousser notre rentrée d’une semaine, le 21 septembre donc, le temps d’examiner les modalités de notre reprise.
Une semaine plus tard, sans nouvelle de leur part nous exigeons une réponse.

  • 10 septembre : la direction du Loquidy informe l’EMOM par courrier que notre protocole sanitaire est refusé, que la pratique des instruments à vent est interdite sur leur site, ce qui a des incidences fortes sur l’organisation de la quasi totalité de nos cours (ensembles, FM…)

  • Nous sollicitons aussitôt M. Corda, directeur de la Perverie pour lui demander s’il est possible d’accueillir sur son site l’intégralité des cours de l’EMOM. Le protocole sanitaire est accepté (il nous sera demandé de revoir la possibilité d’accueillir les parents dans l’enceinte de l’établissement)

  • Mercredi 16 septembre : il est acté que l’EMOM déménage à la Perverie et rompt sa convention avec le Loquidy

  • La rentrée a lieu le 28 septembre à la Perverie.

  • En 15 jours, nous organisons la rentrée exclusivement sur le site de la Perverie.

  • Le 9 octobre, les locaux que nous occupions au Loquidy sont vidés, le ménage fait, les clés rendues.

Trois semaines se sont écoulées depuis le 1er jour de la rentrée à la Perverie

Tout n’est pas encore complètement opérationnel notamment en ce qui concerne l’installation de l’équipe administrative.

Mais les élèves ont pu reprendre ou commencer l’apprentissage de la musique, rencontrer ou retrouver leurs professeurs, et c’est de loin, le plus important.

Nous tenions à remercier chaleureusement M Corda et son équipe pour leur accueil et leur adaptabilité. Nous sommes bien conscients du surcroît de travail que l’arrivée de 310 élèves, 18 professeurs et deux responsables administratifs a pu occasionner chez le personnel.  

Nous remercions toutes les personnes qui ont si gentiment proposé leurs services pour le déménagement, celles qui nous ont proposé un espace chez elles pour stocker du matériel ne trouvant pas sa place à la Perverie, les professeurs qui ont aidé au transport des instruments et au nettoyage des locaux, nos partenaires pour leur réactivité, leur efficacité, leur soutien.

Merci enfin à vous, parents et élèves pour tous les efforts, compréhension et soutien dont vous avez fait preuve pour que cette rentrée s’effectue au mieux malgré les difficultés.

Les vacances d’automne vont être bien méritées et l’occasion d’imaginer de prochains projets en musique…